Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

www.bien-être-naturel.info  - © tous droits réservés

 Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

Chromothérapie

Quatrième partie

Est-il possible de pratiquer la chromothérapie
par soi-même ?


Il est tout à fait possible d'utiliser sans danger quelques méthodes de chromothérapie décrites ci-dessous. Cependant, ces méthodes simples ne peuvent en aucun cas soigner de véritables pathologies ainsi que nous l'avons déjà mentionné, toute maladie, quelle qu'elle soit, doit faire l'objet d'une visite chez le médecin traitant. Voici quelques exemples de thérapie à mettre en oeuvre par soi-même :


   A u r a     S o m a   

Il s'agit d'une forme de chromothérapie mise au point en 1980 par Vicky Wall, une britannique devenue aveugle et possédant des dons de médium. Elle a imaginé de remplir des petits flacons d'une couche d'huile essentielle colorée et de la compléter par une couche d'eau de source colorée et agrémentée d'extraits végétaux. Ces petits flacons rééquilibrants sont pour la plupart bicolores. Il est possible de créer environ 90 combinaisons différentes. Parmi ces flacons, il suffit alors de choisir les quatre pour lesquels on se sent le plus d'attirance et de s'en mettre tous les jours sur l'épiderme. En chromothérapie, on considère que c'est le contour de l'aura que l'on asperge. Il est tout à fait possible de poursuivre cette thérapie fort simple aussi longtemps que l'on en éprouve le besoin. Cette forme de chromothérapie est plus particulièrement utilisée en Grande Bretagne.


E a u     S o l a r i s é e   

Voici une méthode très facile à réaliser. Pour obtenir de l'eau solarisée, il suffit de se procurer un récipient en verre coloré et le remplir d'eau puis de l'exposer au soleil. La couleur du récipient transmettra son énergie vibratoire à l'eau. Cette eau bienfaisante peut-être bue tout au long de la journée. Si l'on ne possède pas chez soi de récipient de couleur, un papier transparent coloré placé autour d'un bocal ou un pichet en verre pourra faire l'affaire.Bien évidemment, la couleur doit être choisie en fonction du trouble que l'on souhaite traiter.

   
A l i m e n t a t i o n    

Il arrive, à certains moments, que l'on ressente une attirante particulière pour une couleur bien spécifique. Ce besoin n'est pas forcément anodin. C'est pourquoi, il est recommandé de consommer des aliments de cette couleur. Par exemple, si le rouge vous attire particulièrement, n'hésitez pas à consommer des tomates, des cerises ou tout autre petit fruit rouge. Si, au contraire, c'est le jaune qui vous manque, optez pour des plats à base de safran, des pamplemousses, du beurre, etc... Il est cependant préférable de se faire conseiller par un chromothérapeute avisé.


   L e s    V ê t e m e n t s   

La chromothérapie s'applique également aux tenues vestimentaires. Que faire alors pour se dynamiser ? Rien de mieux que de porter des couleurs toniques et harmonieuses. Par quel moyen réduire le stress ? Dans ce cas, il mieux vaut choisir des couleurs douces. L'image que renvoit le miroir permettra de considérer les choses d'une tout autre façon. Dans tous les cas, l'image que l'on a de soi-même peut-être très différente selon que l'on porte des vêtements bien adaptés à notre personnalité. Il est donc tout indiqué de faire largement usage de la couleur, douce ou vive, dans notre garde-robe.


Page précédente

Page suivante

Introduction

Définition de la chromothérapie

Histoire de la
chromothérapie


Que sont les chakras ?

Techniques utilisées en chromothérapie


Déroulement d’une séance

Avis des médecins traditionnels


Pratiquer soi-même

Signification des couleurs

Précautions d’emploi

Livres sur la chromothérapie

Annuaire chromothérapie

 CHROMOTHERAPIE

VERSION POUR MOBILE