Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

www.bien-être-naturel.info  - © tous droits réservés

 Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

Aromathérapie

Troisième partie

Aromathérapie : Un peu d’histoire

Les huiles essentielles étaient déjà bien connues dans l'Égypte ancienne puisqu'elles servaient entre autres à se parfumer, à embaumer les morts.

Elles avaient également un usage médical.

D'autres peuples, parmi lesquels les Chinois, se sont servis amplement des propriétés intéressantes des huiles essentielles.

Le terme aromathérapie est relativement récent puisqu'il remonte au début du XXe siècle seulement. Mais c'est au Xème siècle que l'on a découvert une méthode de distillation qui ressemblait beaucoup à celle que l'on emploie encore aujourd'hui.

Auparavant, on faisait simplement infuser les plantes dans des huiles telles que l'huile d'olive, voire même de l'huile de castor. C'est en s'apercevant tout à fait fortuitement que l'huile essentielle de lavande avait des effets cicatrisants sur les brûlures qu'un chimiste s'intéressa de plus près à la chose. Il écrivit un livre qu'il fit publier en 1928. Le sujet n'intéressa manifestement personne.

Il fallut attendre les années soixante pour qu'un médecin du nom de Jean Valnet reprenne des études plus approfondies sur le sujet. C'est surtout depuis ce temps-là que l'on a pu commencer à parler d'aromathérapie. Jean Valnet a pu expérimenter les bienfaits des huiles essentielles en les administrant à des soldats de la guerre 39-40. Victimes de brûlures ou de traumatismes, ceux-ci permirent au Docteur Valnet de confirmer les valeurs thérapeutiques des huiles essentielles.

Docteur Jean Valnet


Docteur Jean Valnet
Photo de Laboratoire Cosbionat


Pour ce qui est des massages, c'est une biochimiste d'origine autrichienne qui réalisa les premières expériences. En plus de sa qualité de biochimiste, Marguerite Maury était esthéticienne et cela lui permit d'expérimenter l'application d'huiles essentielles lors de ses massages. Les patients en ressortaient plus relaxés et certains obtenaient des résultats significatifs sur certaines affections cutanées.


Quelques précautions « essentielles » à prendre en aromathérapie

Si par inadvertance, un peu d'huile essentielle est versée dans l'œil, il faut se nettoyer avec une huile végétale. Ne jamais utiliser d'eau ! En cas d'ingestion par un enfant, et si la quantité absorbée est importante, il faut contacter un centre anti-poisons dans les plus brefs délais.

Pour les utilisations par voie orale, il est fortement recommandé de pas dépasser une à deux gouttes sur un sucre environ trois fois par jour. Les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l'eau, par conséquent, il est préférable de ne pas tenter de les mélanger avec. Il est impératif de ne jamais dépasser six gouttes par jour si l'on se soigne soi-même. En diffusion dans l'air, il faut savoir qu'il existe des huiles essentielles qu'il ne faut jamais mettre dans des diffuseurs. Par exemple, le thym, la sarriette, le girofle et bien d'autres encore car ces substances sont irritantes pour les voies respiratoires.

L'aromathérapie peut apporter un véritable mieux être à condition qu'elle soit utilisée avec discernement. La qualité de l'huile et les conseils avisés d'un praticien sont deux facteurs essentiels dans la réussite d'un traitement d'aromathérapie.

De même, avant toute application en usage externe, il est préférable de faire un test cutané. Pour ce faire, il faut mettre 1 à 2 gouttes maximum d'huile essentielle sur un pansement adhésif placé sur le bras ou directement sur la peau durant 24 à 48 heures. Si une rougeur ou n'importe quelle manifestation cutanée apparaît, il est impératif de renoncer à l'utilisation de cette huile essentielle. En cas de réaction allergique, il faut laver la peau en la savonnant soigneusement puis appliquer une crème adoucissante.

Il ne faut pas perdre de vue que les huiles essentielles sont mélangées à des huiles dites "de support" qui peuvent elles aussi, causer des allergies. En tout état de cause, il est préférable de consulter un médecin qui vérifiera les contre-indications possibles. Certaines huiles essentielles sont interdites dans des cas particuliers : grossesse, traitement médicamenteux, bébés et jeunes enfants, etc...


Page précédente

Page suivante

Livres d’aromathérapie

Boutique d’aromathérapie


Définition de l’aromathérapie

Fabrication des huiles essentielles


Prix des les huiles essentielles


Choix et conservation


Usage interne et usage externe


Histoire de l’aromathérapie


Précautions d’emploi

Potentiel des huiles essentielles


Choix de l’aromathérapeute


Avis des médecins traditionnels

Massages aux huiles essentielles


Bains, inhalations, compresses, etc...

Quelques huiles utilisées en aromathérapie

Annuaire aromathérapie

  AROMATHERAPIE

VERSION POUR MOBILE