Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

www.bien-être-naturel.info  - © tous droits réservés

 Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

VERSION POUR MOBILE

Les yeux sont des globes remplis de liquide, protégés par les orbites à l’arrière, et par les paupières à l’avant. Ils peuvent tourner grâce à des muscles placés tout autour d’eux. Dans la partie arrière du globe oculaire, le nerf optique sort pour aller vers le cortex visuel.

La rétine est une membrane composée de cellules nerveuses. Elle forme la paroi du globe avec la sclérotique et la choroÏde, dont elle constitue la partie la plus interne. Elle est sensible à la lumière (photosensibilité). Elle reçoit l’image en provenance du cristallin et ses cellules nerveuses réagissent en conséquence transformant la lumière en influx nerveux.

La sclérotique est la membrane la plus externe de l’oeil. Elle constitue ce que l’on appelle le blanc de l’oeil. Elle est opaque sauf au devant du globe.

A cet endroit, la cornée se substitue à elle. Cette dernière est transparente et couverte d’une membrane protectrice, la conjonctive, qui est lubrifiée en permanence par un liquide salé et bactéricide sécrété par une grosse glande placée à l’intérieur de chaque paupière supérieure.


Derrière la cornée, l’iris donne une couleur bleue, marron, noir, aux yeux. En son centre, une ouverture forme un cercle noir dénommé « pupille » qui laisse passer la lumière. Sa taille varie en fonction de l’intensité lumineuses sous le contrôle du système nerveux.


Le cristallin est une lentille transparente soutenue par des ligaments eux-mêmes rattachés aux muscles ciliaires. Lorsque le cristallin gonfle, il facilite la vision de près. La lumière est cependant plus focalisée par la cornée et l’humeur aqueuse.

Gros plan sur l’iris d’un œil humain

Gros plan sur l’iris d’un œil humain

Image de Petr Novák, Wikipedia

Licence Creative Commons Attribution ShareAlike 2.5

Anatomie de l'oeil humain

Anatomie de l’oeil humain

Image de gerard cohen

Licence de documentation libre GNU, version 1.2

Vous êtes dans la rubrique DIVERS

Anatomie et bien-être

Cellule humaine

Coeur

Estomac

Intestins

Langue

Os

Oreilles

Peau et cheveux

Yeux

Les yeux

Anatomie humaine et bien-être


Le bien-être des yeux


Attention, il est fortement recommandé de demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant toute médication pour n’importe laquelle des solutions proposées ci-dessous. Chaque personne est unique et il convient de ne pas faire d’automédication car celle-ci peut être dangereuse.

Les méthodes présentées ci-dessous sont spécialement ciblées sur les yeux. Pour toute posologie, demandez conseil auprès d’un professionnel.



Point d'acupression sur la main pour lutter contre les douleurs oculairesACUPRESSION
Quelques points permettent de résoudre des troubles bénins. La conjonctivite est l’un d’eux. Le point se situe sur l’angle interne de l’œil. Masser chacun d’eux durant 30 secondes.

Pour les douleurs oculaires, un point peut être massé sur la main. Il se trouve à l’angle des deux premiers métacarpiens de la main (voir photo à gauche). Tourner durant une trentaine de secondes des deux côtés.

Quant aux troubles de la vue, ils ont leur point sur le pied, à l’angle formé par les deux derniers métatarsiens.  Masser 30 secondes environ sur les deux pieds.


CONSERVER OU RETROUVER UNE BONNE VUE
C’est possible, à condition de faire preuve de régularité dans les exercices. Il est évident qu’il vaut mieux les pratiquer tous les jours plutôt qu’une fois de temps à temps. Il en existe une large variété dont quelques-uns sont exposés ici.

Le docteur Ray Gottlieb a mis au point une technique pour lutter et faire reculer la presbytie. Il s’agit principalement de l’utilisation d’un tableau avec des points noirs pour améliorer la mise au point de près, la convergence et la divergence. Vous trouverez ce tableau et les explications à suivre pas à pas, sur ce site.

La méthodes du docteur Bates propose une large variété d’exercices amusants et faciles à mettre en oeuvre. Élaborée au début du 20e siècle, elle a démontré son efficacité. Attention, il ne faut jamais forcer, mais les exécuter tout en douceur. En voici quelques exemples pour débuter.

1° le palming : il faut placer les paumes de ses mains sur les yeux (sans appuyer !) durant cinq à dix minutes, avec les paupières ouvertes ou fermées. On peut aussi se frotter longuement et fortement les mains pour les réchauffer avant d’appliquer les mains. Bien se relaxer. Respirer calmement. On peut faire cette séance dans le silence ou bien se focaliser sur un son ou un élément d’une musique par exemple. Cet exercice est à faire tous les jours, aussi souvent que désiré.

2° le crayon : on tient un crayon bien droit dans la main, puis on éloigne celle-ci du visage jusqu’à ce que le bras soit tendu tout en fixant le crayon, on revient et on recommence. Il faut que le mouvement soit très lent et surtout, il est nécessaire de rester détendu. Les muscles des yeux ne doivent en aucun cas être contractés. Cet exercice peut être pratiqué quelques minutes ou moins, mais de préférence tous les jours.

3° le cillement des paupières : une dizaine de fois, lentement, en refermant bien les yeux puis en les ouvrant. Cet exercice permet de lubrifier l’œil lorsqu’il se dessèche, surtout avec l’utilisation des écrans d’ordinateur et de télévision.

4° lire des microcaractères : sans forcer le moins du monde, lire des microcaractères permet d’entraîner sa vue et de la conserver. L’exercice s’effectue durant quelques minutes, en battant des paupières et en respirant calmement. Au fil du temps, on pourra lire dans des conditions plus difficiles, avec moins de lumière par exemple, ou en s’allongeant sur un côté.

5° Sunning : les paupières fermées, on s’expose quelques minutes à la lumière du soleil, debout. On bouge la tête en tous sens, mais lentement. Sentir la chaleur du soleil. Les sensations devront rester agréables et relaxantes.

Il en existe bien d’autres et l’on peut se renseigner auprès d’organismes compétents, telle que l’Association Art de voir.


AUTRE EXERCICE

Il s’agit de faire travailler les muscles des globes oculaires. Assis ou debout, la tête bien droite, on lève les yeux vers le plafond puis on les baisse lentement vers le sol selon une ligne droite imaginaire. On recommence de bas en haut, de haut en bas, toujours en restant détendu et cela une dizaine de fois. Ensuite, on regarde complètement à droite pour diriger son regard complètement vers la gauche, là encore une dizaine de fois. Le regard se dirigera ensuite en haut à droite pour descendre vers le bas à gauche en une diagonale imaginaire. Puis dans l’autre sens, en haut à gauche pour aller en bas à droite. Toujours une dizaine de fois. Enfin, on terminera en tournant les yeux dans le sens des aiguilles d’une montre et dans le sens inverse. On peut terminer l’exercice par une courte séance de palming.