Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

www.bien-être-naturel.info  - © tous droits réservés

 Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

VERSION POUR MOBILE

La peau est le plus grand organe du corps humain et son poids atteint environ 2.5 kg.


Elle constitue une protection pour l’organisme contre les bactéries, virus et parasites. Mais son rôle ne s’arrête pas là car elle est aussi un régulateur de la température de l’organisme, un organe de sécrétion et un organe sensoriel.


La peau est composée de trois couches superposées :


- l’épiderme est la plus fine et comprend des cellules mortes qui se desquament constamment en surface et des cellules vivantes qui migrent vers la partie supérieure.


Les mélanocytes présents sous l’épiderme ont la fonction de fabriquer les pigments qui donnent sa couleur à la peau.

- Le derme est une couche plus épaisse faite de tissu conjonctif. C’est d’elle que provient l’élasticité et la résistance de la peau. C’est dans cette partie de la peau que l’on trouve des vaisseaux lymphatiques et des vaisseaux sanguins, des terminaisons nerveuses, des follicules pileux et des glandes sudoripares.


Les follicules pileux enserrent la base des poils et sont chacun doté d’une glande sébacée lubrifiante et d’un muscle dit « horripilateur » qui relève le poils en cas de chute de la température.


- le pannicule adipeux forme la couche la plus profonde. Elle sert, entre autres, d’isolant thermique.


Les phanères, à savoir les cheveux, poils et ongles, sont constitués de cellules épidermiques modifiées chargées de kératine.


C’est au niveau du derme que poussent les cheveux et les poils. Les cheveux sont généralement au nombre de 100 000 à 200 000.


Les ongles commencent à pousser dès le 3ème mois de la grossesse et se forment grâce aux cellules qui se kératinisent.


Le bien-être de la peau et des cheveux


Attention, il est fortement recommandé de demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant toute médication pour n’importe laquelle des solutions proposées ci-dessous. Chaque personne est unique et il convient de ne pas faire d’automédication car celle-ci peut être dangereuse.

Coupe anatomique de la peau

Coupe anatomique de la peau

Dessin de Lipothymia


1. Pore - 2. Papilles du derme - 3. Corpuscule tactile capsulé - 4. Epiderme - 5. Derme - 6. Pannicule adipeux - 7. Veine -
8. Artère - 9. Poil - 10. Epiderme, couche de cellules mortes - 11. Epiderme, couche de cellules vivantes - 14. Muscle horripilateur, dit aussi « arrecteur » - 15. Glandes cébacées - 16. Follicule pileux - 17. Racine du poil

18. Neurofibre sensitive - 19. Faisceaux  lymphatiques et sanguins - 20. Glande sudoripare

Vous êtes dans la rubrique DIVERS

Anatomie et bien-être

Cellule humaine

Coeur

Estomac

Intestins

Langue

Os

Oreilles

Peau et cheveux

Yeux

La peau et les cheveux

Anatomie humaine et bien-être


Les méthodes présentées ci-dessous sont spécialement ciblées sur la peau et les cheveux. Pour toute posologie, demandez conseil auprès d’un professionnel.


ACUPRESSION
Grâce au massage de certains points, il est possible d’atténuer, voire de faire disparaître certains troubles gênants. L’acné est l’un d’eux. Deux points sont particulièrement efficaces.

Le premier est situé sur le pied, côté externe, sous la malléole. Il est facile à trouver, car il y a un petit creux à cet endroit (voir photo à gauche). Acupression du pied pour l'acnéAppuyer fortement avec la pulpe d’un doigt et tourner lentement durant 30 secondes à une minute. Renouveler aussi souvent que nécessaire. Il faut généralement patienter quelques heures ou quelques jours pour obtenir des résultats.

Le deuxième est placé au niveau du coude, dans le pli de flexion (voir photo à droite). Acupression du bras pour l'acnéIl sera massé longuement, pendant une à deux minutes. A renouveler plusieurs fois par jour, jusqu’à amélioration. Il a également un impact sur l’eczéma et la peau sèche. Attention, ce point permet également de soigner les problèmes de constipation. Par conséquent, il est préférable de l’éviter lorsque l’on souffre de diarrhée.

Comme toujours, ces points d’acupression doivent être travaillés de chaque côté du corps pour une réelle efficacité.

Concernant la cicatrisation, un point permet de la favoriser. Il est situé sur la partie externe de la jambe, à deux travers de doigts de la malléole. On le massera pendant une à deux minutes, de chaque côté du corps.

Pour l’eczéma, les mycoses et les peaux sèches, un point placé au milieu du pli du genou, à l’arrière de celui-ci. Là encore, il sera massé durant une à deux minutes, de chaque côté. Les mycoses du pied disposent d’un point précis, sur le pied, à l’angle externe de l’ongle du plus petit orteil.


COLORATIONS NATURELLES POUR CHEVEUX BLANCS
Dans ce domaine, on peut dire que l’offre est très large. Malheureusement, les produits sans danger (et pas seulement prétendument bio) ne sont pas légion. Il est bien évident que les teintures chimiques, même bio, sont à éviter, car, à la longue, elles abîment les cheveux et sont dangereuses pour la santé du cuir chevelu. Les chutes de cheveux sont à craindre à plus ou moins longues échéances. Seules les colorations uniquement à base de plantes sont excellentes pour les cheveux qu’elles gainent au lieu d’ouvrir leurs écailles. Souvent, elles sont à base de henné et accompagnées d’autres plantes telles l’indigo. La marque Khadi, spécialisée dans les produits ayurvédiques, propose un éventail de couleurs susceptibles de satisfaire les plus difficiles. Si les toutes premières applications nécessitent d’attraper le coup de main, les résultats sont très satisfaisants. Les cheveux deviennent plus brillants, plus doux. Une bonne alternative donc, à conseiller à toutes les femmes.


AROMATHERAPIE

Parmi les huiles essentielles, nombreuses sont axées sur les problèmes de peau et de cheveux. Voici quelques pistes intéressantes à suivre, toujours en se renseignant auprès d’un pharmacien ou d’un médecin avant toute médication. Attention, cette thérapie est fortement déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants en bas âge. Ne jamais appliquer les huiles essentielles sans une huile végétale à moins qu’un professionnel de la santé ne le prescrive.

Les bleus et bosses ne résistent pas à l’hélichryse (helichrysum italicum) en application externe. En outre, elle est l’amie de la peau puisqu’elle atténue la couperose et les crevasses.

Pour la pousse des cheveux, on peut diluer du laurier noble dans le shampooing.

L’huile essentielle de bois de rose d’Asie est une merveille pour nombre de problèmes de peau (vergetures, rides, eczéma), car elle la régénère. On pourra la mélanger avec de l’huile végétal de rose musquée. Toujours pour les vergetures, l’huile essentielle de lavande aspic constitue une piste intéressante car elle possède un très grand pouvoir de cicatrisation. On pourra la mélanger avec de l’huile de bourrache ou de l’huile d’argan (pour la posologie, voir avec un aromathérapeute). La lavande aspic est également  utilisée pour les brûlures, les piqûres d’insectes, les coups de soleil et certaines mycoses.

L’huile essentielle de palmarosa soigne les mycoses, les peaux sèches (mélangée à une huile végétale telle la bourrache ou l’argan).

Quant à l’acné, il peut être soulagé par le thym à linalol (attention, tout le monde ne le supporte pas), la lavande vraie, l’arbre à thé, le bois de rose d’Asie.


AUTRES CONSEILS
Dormir suffisamment, boire de l’eau tout au long de la journée, éviter le soleil ou appliquer une crème solaire (de préférence achetée en pharmacie, car toutes n’ont pas la même efficacité), toutes ces mesures sont bien sûr élémentaires. D’autres le sont peut-être un peu moins. En voici quelques-unes :

Dès la fin de l’adolescence, il ne faut pas hésiter à s’hydrater la peau après la toilette, aussi bien pour le visage, le cou (qui est particulièrement fragile et trop souvent négligé) et le corps.

La peau du visage et du cou étant plus sensible, elle nécessite d’être lavée avec des produits adaptés : le savon d’Alep, d’anesse, de jument, les savons ayurvédiques… le choix est vaste. Le soir, on nettoiera la peau avec soin avant d’appliquer une crème de nuit ou une huile végétale (huile d’onagre, de bourrache, de rose musquée, d’argan) en massant par petits cercles légers. Attention à ne pas tirer sur la peau. Mieux vaut travailler avec une seule main plutôt que les deux pour éviter ce risque.

Les massages doux, en pinçant la peau, en la faisant rouler, notamment sur les zones telles que le ventre, les fesses, le haut des cuisses, permettent de raffermir la peau et de lui conserver son élasticité.

Les respirations profondes (attention à la pollution de l’air), ont un impact sur la beauté du teint. Dix tous les matins (à éviter le soir, car elles peuvent empêcher de bien dormir) sont suffisantes : debout, les bras le long du corps, les pieds légèrement écartés, inspirer doucement par le nez pour remplir les poumons et le ventre, retenir sa respiration quelques secondes puis expirer par la bouche, très lentement, jusqu’à rentrer le ventre. Recommencer sans forcer.